Nous sommes indépendants mais nous pouvons percevoir des commissions si vous achetez un VPN via notre site.

Les 10 inconvénients de l’utilisation d’un VPN

Simon Migliano, expert mondial renommé en VPN, a testé des centaines d'applications VPN. Ses recherches ont été citées par Le Monde, Le Figaro, Les Echos et d'autres médias prestigieux.

Vérifié par Callum Tennent

Pour garantir votre sécurité en ligne, il est essentiel de savoir ce que votre VPN ne peut pas faire. Ce guide présente les 10 principaux inconvénients d'un VPN.

L’utilisation d’un service VPN de haute qualité est une manière fiable de sécuriser votre vie privée et de maximiser votre liberté en ligne.

Un bon VPN masque votre adresse IP, crypte votre activité de navigation sur le web et vous permet de débloquer les sites web censurés dans votre pays.

Cependant, un VPN ne résoudra pas tous vos problèmes. Afin d’assurer votre sécurité en ligne et de vous aider à décider si un VPN en vaut la peine, il est important de comprendre les limites et les inconvénients de l’utilisation d’un VPN.

En dépit de ses avantages évidents, un VPN n’est pas pour autant une solution universelle à tous les problèmes de protection de la vie privée sur Internet.

Découvrez dans ce guide les dix principaux inconvénients de l’utilisation d’un VPN.

1. Un VPN ne vous rendra pas complètement anonyme

Même les meilleurs VPN ne peuvent pas garantir votre anonymat en ligne. Vos activités en ligne peuvent toujours révéler votre véritable identité de manière indépendante de votre service VPN.

Ainsi, si vous êtes connecté à un compte Google ou Facebook, un VPN ne pourra pas empêcher ces sociétés de surveiller votre activité.

Par ailleurs, il existe un ensemble de techniques que les publicitaires utilisent pour vous suivre sur Internet. En voici quelques-unes :

  • Traqueurs et cookies : Les sites web utilisent des traqueurs et des cookies pour adapter leurs services à vos besoins spécifiques. Ceux-ci stockent des informations vous concernant, telles que votre nom et votre emplacement géographique, et peuvent être utilisés pour vous identifier en dépit d’une connexion VPN.
  • Empreinte du navigateur : La plupart des navigateurs dévoilent de petits éléments d’information uniques à vous et à votre session. Les autorités et les publicitaires peuvent rassembler ces informations pour créer une « empreinte digitale » qui identifie votre présence en ligne, même lorsque vous utilisez un VPN.

 

Empreinte du navigateur (Thumbprint).

Les sites web peuvent vous suivre grâce à l’empreinte digitale de votre navigateur.

Afin d’optimiser votre anonymat, vous devriez associer votre VPN à un navigateur réellement privé tel que Mozilla Firefox.

Considérez également l’utilisation d’un moteur de recherche anonyme comme DuckDuckGo, et prenez le temps de réfléchir à vos activités en ligne.

2. Votre vie privée dépend de votre VPN

L’une des principales raisons d’utiliser un VPN est d’empêcher certains tiers d’observer ce que vous faites en ligne.

De la même manière que vous ne laisseriez pas un inconnu vous épier depuis votre fenêtre, vous ne voulez pas que des inconnus vous espionnent en ligne.

Cependant, en vous protégeant à l’aide d’un VPN, vous confiez votre activité de navigation à quelqu’un d’autre : votre service VPN.

La totalité de votre trafic est acheminée via les serveurs du fournisseur de VPN. Si ce dernier le souhaitait, il serait en mesure de savoir qui vous êtes et ce que vous faites en ligne. C’est pourquoi il est essentiel d’examiner la politique de journalisation du VPN avant de commencer à l’utiliser.

Votre vie privée dépend entièrement de la fiabilité du VPN. Si vous optez pour un VPN invasif comme SkyVPN, par exemple, vos données personnelles ne seront pas du tout protégées.

Vous avez besoin d’un VPN qui ne journalisera aucune donnée personnelle identifiable sur vous et vos activités. Idéalement, sa politique de journalisation aura été vérifiée de manière indépendante par un audit tiers.

Sans politique de journalisation, un VPN constitue une menace pour votre vie privée et son utilisation n’est probablement pas sûre. Pour en savoir plus sur les politiques de journalisation, et voir une liste de VPN qui sont véritablement sans journaux, consultez nos guides sur les journaux VPN.

3. L'utilisation d'un VPN est illégale dans certains pays

 

Carte indiquant les lieux où les VPN sont illégaux ou soumis à des restrictions

Pays où les VPN sont illégaux ou soumis à des restrictions.

Dans la plupart des pays du monde, les applications VPN sont légales, mais il existe encore un petit nombre d’endroits où l’utilisation d’un VPN est soit illégale, soit soumise à des restrictions.

Les pays qui interdisent ou réglementent l’utilisation des VPN sont les suivants :

  • Biélorussie
  • Chine
  • Iran
  • Irak
  • Corée du Nord
  • Oman
  • Russie
  • Turquie
  • Turkménistan
  • Émirats arabes unis

Par conséquent, le simple fait d’utiliser un VPN peut constituer une infraction à la loi, et vous pouvez être poursuivi si vous êtes pris en flagrant délit.

À titre d’exemple, en Chine, toute personne surprise en train d’utiliser un service VPN qui n’a pas été explicitement approuvé par le gouvernement est passible d’une amende pouvant aller jusqu’à 15 000 yuans (soit environ 2 277,19 €).

Afin d’en savoir plus sur la censure mondiale, découvrez où les VPN sont légaux ou illégaux dans le monde.

REMARQUE : l’utilisation d’un VPN pour réaliser des activités illégales reste illégale, quel que soit l’endroit où vous vous trouvez dans le monde.

4. Les meilleurs VPN coûtent de l'argent

Malheureusement, un VPN sûr et performant coûte de l’argent.

Cependant, il n’est pas nécessaire de se ruiner. Le prix moyen de nos VPN les plus recommandés est d’un peu moins de 3,70 € par mois, l’option la moins chère coûtant 1,03 € par mois.

Pour une comparaison complète des prix, consultez notre analyse du coût des VPN.

Même si les meilleurs VPN ne sont pas nécessairement les plus chers, il est peu probable que vous trouviez un service qui fasse tout ce que vous désirez gratuitement.

En effet, l’écrasante majorité des VPN gratuits sont soit de mauvaise qualité, soit réellement dangereux à utiliser. Lorsqu’il s’agit de votre vie privée et de votre sécurité, le jeu n’en vaut pas la chandelle.

Ceci dit, nous avons trouvé une poignée d’applications VPN gratuites dignes de confiance. La qualité de ces services est considérée comme très bonne, étant donné que vous ne payez pas un sou. Cependant, leurs performances sont limitées. Par exemple, la plupart d’entre eux plafonnent la quantité de données que vous pouvez utiliser chaque mois.

5. L'utilisation d'un VPN ralentit votre vitesse de connexion

L’utilisation d’un service VPN ralentit presque toujours la vitesse de votre connexion. La raison en est qu’une fois le VPN activé, votre connexion commence à emprunter une route plus longue vers Internet, via le serveur VPN de votre choix.

Les VPN de bonne qualité n’entraînent qu’une perte de vitesse minime, à tel point que vous ne la remarquerez même pas. Par exemple, Hotspot Shield offre une perte de vitesse de seulement 0,41 %.

En revanche, les VPN de mauvaise qualité peuvent ralentir les vitesses de téléchargement et augmenter la latence jusqu’à un niveau inacceptable. Cela peut être un problème majeur si votre connexion Internet est déjà assez lente ou si vous faites quelque chose qui dépend de la vitesse, comme le streaming, le gaming ou le torrenting.

CONSEIL D’EXPERT : très rarement, un VPN améliorera la vitesse de certaines activités en vous aidant à surmonter la limitation de la bande passante par le fournisseur d’accès.

6. Les VPN augmentent la consommation de données

En cryptant vos données et en cachant votre trafic de toute surveillance indésirable, un VPN augmente également la quantité de bande passante que vous utilisez.

Les utilisateurs de VPN mobiles savent que lorsque vous utilisez votre VPN alors que vous êtes connecté à des données cellulaires et non au Wi-Fi, vous consommez des données à un rythme plus rapide que si le VPN n’était pas activé.

Nos recherches ont démontré que les VPN augmentent l’utilisation des données de 4 à 20 %, selon le protocole VPN utilisé.

Par conséquent, vous atteindrez probablement la limite mensuelle de données de votre forfait beaucoup plus rapidement. Si vous êtes à l’étranger, vous risquez de payer plus de frais d’itinérance de données que vous ne le feriez en temps normal.

7. Certains services en ligne bloquent les utilisateurs de VPN

Plusieurs services en ligne découragent l’utilisation des VPN, voire les interdisent complètement.

C’est souvent le cas des services de streaming comme Netflix et BBC iPlayer, qui tentent de bloquer les VPN afin de vous empêcher d’accéder à des vidéos et des films qui ne sont pas sous licence dans votre région géographique.

Certains commerces en ligne, comme Steam, tentent également d’empêcher les utilisateurs d’accéder à leur service à l’aide d’un VPN. Cela est dû au fait qu’il existe des versions localisées du site, avec des prix et des dates de sortie spécifiques à chaque région.

Bien que l’utilisation d’un VPN pour débloquer des contenus « cachés » sur ces sites ne soit pas illégale (dans la plupart des pays), elle peut être contraire aux conditions d’utilisation de l’entreprise. Dans ce cas, l’entreprise a le droit de suspendre ou de supprimer votre compte s’il s’avère que vous utilisez un VPN.

REMARQUE : Nous avons évalué 65 services de VPN et avons testé chacun d’entre eux avec Netflix. Cela inclut les services VPN de mauvaise qualité qui sont facilement identifiés par les censeurs de Netflix. Malgré cela, nous n’avons jamais reçu de suspension de compte.

8. Ne protège pas contre les logiciels malveillants ou les attaques par hameçonnage

Mal comprendre les capacités d’un VPN peut donner la fausse impression que vous êtes intouchable en ligne.

Même si les bons VPN offrent une protection essentielle contre les écoutes et les attaques de l’homme du milieu, ils ne vous protègent pas contre toutes les cyberattaques, et ne constituent donc pas une solution générique.

L’utilisation d’un VPN ne vous protégera pas contre :

  1. Logiciels malveillants : Un VPN ne sécurisera pas votre appareil contre la plupart des formes de logiciels malveillants (tels que les virus, les logiciels espions et les ransomwares). Il empêchera cependant l’injection de code malveillant lors d’une attaque de l’homme du milieu.
  2. Attaques par hameçonnage : Avec un VPN, vous êtes toujours susceptible de subir des attaques d’ingénierie sociale, telles que des escroqueries par hameçonnage. Faites attention aux liens sur lesquels vous cliquez et à ce que vous téléchargez sur votre appareil.

REMARQUE : certains services VPN offrent des fonctions de sécurité supplémentaires. La fonction Protection Anti-menaces de NordVPN, par exemple, comprend un bloqueur de publicité, un logiciel anti-malware et un outil de prévention des attaques DDoS. Ces fonctions sont généralement payantes et peuvent ne pas être aussi performantes que des produits autonomes équivalents.

9. Il n'est pas toujours possible de contourner les restrictions

Le message d'erreur affiché lorsque DAZN détecte un VPN lors de l'enregistrement

DAZN affiche un message d’erreur lorsqu’il détecte un VPN lors de l’enregistrement.

Selon notre enquête sur les statistiques mondiales, plus d’un cinquième des utilisateurs de VPN aux États-Unis et au Royaume-Uni utilisent leur VPN pour « accéder à des contenus de divertissement géographiquement restreints ». Il s’agit de débloquer des catalogues de streaming étrangers et de regarder des contenus qui ne sont généralement pas disponibles dans la région où vous vous trouvez.

D’autres personnes utilisent les VPN pour accéder à Internet librement depuis l’intérieur de pays à forte censure tels que la Chine, la Turquie et l’Iran.

Malheureusement, aucun fournisseur de VPN ne peut garantir que vous pourrez toujours contourner ces restrictions.

Certains VPN sont meilleurs que d’autres, mais même les meilleurs services sont parfois bloqués. Au final, c’est un jeu du chat et de la souris entre le service de streaming (par exemple Netflix) ou le système de censure (par exemple le Grand Pare-feu de Chine) et votre service VPN.

Consultez nos listes des meilleurs VPN pour le streaming et des meilleurs VPN anti-censure pour avoir un aperçu des VPN qui réussissent actuellement à contourner les restrictions agressives du web.

10. La plupart des VPN sont dangereux à utiliser

Votre service VPN a accès à un grand nombre de données personnelles. Il peut voir votre adresse IP, les sites web que vous visitez et ce que vous faites sur ces sites.

Les sociétés de VPN réputées ignorent ces données, et la plupart d’entre elles s’assurent qu’elles ne sont jamais enregistrées.

Mais si les sociétés de VPN sûres tirent leurs revenus de vos abonnements, ce n’est pas le cas de nombreux VPN gratuits. Les entreprises à l’origine de ces applications gagnent de l’argent en collectant vos données personnelles et en les vendant au plus offrant.

En bref : vous êtes le produit, pas le VPN. Pour beaucoup de ces entreprises, l’objectif même de la gestion d’un service VPN est de collecter des données pour les revendre à profit. C’est la raison pour laquelle elles sont souvent en mesure de proposer leur VPN « gratuitement ».

C’est pourquoi utiliser un VPN peut souvent s’avérer plus dangereux que de ne pas en utiliser. C’est pourquoi il est essentiel de faire des recherches avant de télécharger. Utilisez un VPN sûr et fiable, ou bien n’en utilisez pas du tout.

Conclusion

L’utilisation d’un VPN est essentielle si vous vous souciez de votre vie privée, de votre sécurité et de votre liberté en ligne.

Avec un bon VPN, votre identité est masquée, vos données personnelles sont sécurisées et votre activité en ligne est cachée aux yeux du gouvernement, des FAI, des grandes entreprises et des tierces parties indiscrètes.

Il vous permettra de contourner les restrictions géographiques et d’accéder à des contenus bloqués ou censurés dans votre pays. C’est pourquoi nous vous recommandons d’utiliser un service VPN de confiance lorsque vous naviguez sur Internet.

Toutefois, un VPN ne répondra pas à tous vos besoins en matière de confidentialité et de sécurité. Par ailleurs, il ralentira vos débits Internet et augmentera votre consommation de données.

Par ailleurs, un VPN de mauvaise qualité peut présenter de sérieux risques pour la sécurité et la vie privée, vous plaçant dans une situation bien pire que si vous n’utilisiez pas de VPN du tout.